L’aménagement de cultures agroforestières

Les petits fruits forestiers comme le sureau, l’aronia et l’amélanchier sont cultivés sur des terres agricoles sous-exploitées. L’implantation des cultures comporte plusieurs étapes. En voici un bref résumé :

  1. L’évaluation agronomique des terres. Cette première étape permet de valider la fertilité, le drainage et de prescrire les travaux de préparation du sol.
  2. Le plan d’aménagement. Il consiste à présenter aux producteurs la liste des travaux à réaliser selon les conditions du milieu et les coûts qui y sont rattachés.
  3. L’aménagement des cultures. Cette étape consiste à préparer et à amender le sol selon les besoins des cultures. Par la suite, nous procédons à la mise en terre des plants et à la pose d’un paillis. Pour assurer de bonnes conditions de croissance aux arbustes, nous devons désherber, tailler et ajouter aux besoins des engrais organiques. La régie de cultures proposée aux producteurs s’inspire des pratiques de l’agriculture biologique.
  4. La récolte. Après quelques années de croissance, nous effectuons la première récolte de petits fruits. Généralement, ils sont récoltés à l’automne. Il faut prévoir une équipe de cueilleurs et quelques équipements sont parfois nécessaires pour la manutention et le nettoyage des petits fruits.

Close [X]